PLAQUETTE D'INFORMATION
ASSOCIATION NORMANDY 44 - 90ème DIVISION US

Généralités

Gardons-nous
d'oublier !

Normandy 44

L'œuvre

Souscription

90e Division

Débarquement

 Mont-Castre
Hill 122

St-Germain-sur-Sèves
Seves Island

Périers

La Fin

Crédits

Couverture
Page Finale

La Plaquette d'information
Cette plaquette de très belle qualité, réalisée par l'artiste Patrick Cottencin, imprimée à 2500 exemplaires en langue française et 2500 en langue anglaise, sera largement diffusée dans le public, les entreprises commerciales, les administrations et tous organismes concernés.

Spécialement remise à toutes les villes et communes qui doivent leur libération à la 90ème Division, elle est destinée à faire connaître, le plus largement possible, les buts poursuivis par notre Association.

Un bulletin de souscription joint est à retourner à l'Association par les donateurs. Nous rappelons que les dons supérieurs à la somme de 100 Francs feront l'objet d'un reçu donnant droit à déduction fiscale dans les limites légales.

red arrowTélécharger la plaquette en français (Acrobat PDF 472 Ko)
red arrowRetour au début de la page

Gardons-nous d'oublier !


Photo US Army

Longue et pénible fut la route des Alliés depuis le débarquement sur les plages de Normandie, le 6 Juin 1944, jusqu'à l'Europe de l'Est où s'est terminée leur marche. Dans cette libération progressive de la France, puis de l'Europe, si coûteuse en vies humaines, une Division s'illustre : la 90e Division US. Son sigle, un T et un O, renvoie aux deux États, le Texas et l'Oklahoma, d'où étaient originaires, en 1917, la plupart de ses recrues, et devient l'abréviation de "Tough Ombres", les Rudes Gaillards. Les hommes de la 90e avaient 18 ou 20 ans en 1944 ! Débarqués à Utah-Beach à partir du Jour J, ils sont confrontés à la guerre du bocage, particulièrement meurtrière. Des combats d'une extrême violence qui ont, non seulement décimé les rangs des armées, mais aussi laissé sur les anciens champs de bataille mines et engins de mort, faisant longtemps après encore, de nombreuses victimes parmi la population civile.

red arrowRetour au début de la page


Photo P. Cottencin


Photo D. Debailleux


Photo P. Cottencin

Normandy 44

Autour du Président Henri Levaufre, civil, historien, homme de paix, s'est créée l'Association Normandy 44 - 90e Division US. Elle s'est donné pour but de pérenniser le souvenir du sacrifice des soldats de la 90e sur le sol européen au cours de la Seconde Guerre Mondiale, d'entretenir l'amitié entre la France et les États Unis d'Amérique, d'assurer l'accueil des Vétérans et de leurs proches. Normandy 44 a pour Présidents d'Honneur le Lieutenant Général Orwin C. Talbott***, Commandant d'une compagnie de la 90e et blessé à Périers en 1944, et le Docteur Didier Lecerf, Maire de Périers, Président de la Communauté de communes.
Concrètement, le premier objectif de Normandy 44 est la réalisation d'un Monument commémoratif en l'honneur des GIs de la 90e, Monument qui sera inauguré en l'an 2000.

red arrowQui sommes-nous ?
red arrowRetour au début de la page


Photo D. Debailleux


Photo D. Debailleux


Photo US Army

L'œuvre

Confié à l'artiste français Patrick Cottencin, le Monument se caractérisera par son réalisme. Il comprendra trois ou quatre GIs à l'échelle humaine, intégrés dans un environnement naturel caractéristique des combats de Normandie. Une haie vive ainsi qu'un trou individuel renverront aux conditions de survie des soldats condamnés, quand ils ne marchaient pas, à s'abriter derrière une haie et à creuser leur "fox hole" (terrier de renard) pour mieux se protéger. Nous avons été inspirés par le Mémorial de la Guerre du Vietnam de Washington, indique H. Levaufre. Nous ne voulons pas montrer des "Rambos" mais tout simplement de jeunes Américains dans leurs vingt ans, à la fois écrasés de fatigue mais forts, effrayés par la mort mais pourtant déterminés à se battre. Afin d'être aussi près que possible de la réalité, nous projetons de faire graver les visages des statues du Monument à la ressemblance de jeunes hommes tués à Périers ou dans ses environs.

red arrowOù en sommes-nous ?
red arrowRetour au début de la page


Photo US Army


Photo P. Cottencin


Photo US Army

La souscription

Nous lançons aujourd'hui la souscription pour le Monument. Nous avons besoin de vous.

Participez avec nous à cette œuvre de mémoire qui scellera à jamais le souvenir du sacrifice des soldats de la 90e Division et celui de tous les combattants américains pour la libération de l'Europe.
L'inauguration du Monument correspondra à la parution du livre qu'Henri Levaufre consacre à la vie quotidienne, dans notre région, des hommes de cette Division hors du commun.

A ces deux productions pourront sans doute s'ajouter à Périers :
• un lieu de mémoire regroupant, dans un premier temps, les archives, documents et matériels authentiques collectés jusqu'à présent, et répertoriés par H. Levaufre.
• une "Allée du Souvenir" environnant le lieu d'exposition, et comportant un arbre pour chacune des 127 victimes civiles de Périers, tombées lors de la Libération.

red arrowSouscrire
red arrowOù en sommes-nous ?
red arrowRetour au début de la page

La 90e Division d'Infanterie US


Photo Levaufre

La 90e Division d'Infanterie US est née le 5 Août 1917 et s'organise à Camp Travis, Texas. La Division participe aux combats de 1918 en France à Saint-Mihiel, en Meuse Argonne et en Lorraine. Elle sera démobilisée le 17 Juin 1919 à Camp Bowie, Texas.
Reconstituée en État-Major de Réserve en Juin 1921 à San-Antonio, la 90e Division est réactivée le 25 Mars 1942 à Camp Barkeley, Texas. Après avoir pris une immense part aux combats de Libération de la Normandie, du Centre et de l'Est de la France ainsi que des Ardennes jusqu'à l'Europe Centrale, elle sera désactivée le 27 Décembre 1945.

red arrowEn savoir plus
red arrowRetour au début de la page

Le Débarquement


Photo US Army

Le 6 Juin 1944 à Utah-Beach, deux bataillons du 359e Régiment renforcent l'effectif d'assaut de la 4e Division d'Infanterie. Le reste de la Division débarque les 7 et 8 Juin. La progression se fera vers Montebourg pour les éléments attachés à la 4e, tandis que les autres unités avancent de Chef du Pont à Pont l'Abbé Picauville d'une part, et de La Fière à Amfreville, Gourbesville, et Orglandes d'autre part.

red arrowRetour au début de la page

Le Mont-Castre • Hill 122

Dès le 3 Juillet, l'ensemble de la Division s'élançant d'une ligne Prétot Baupte va progresser avec des pertes effroyables vers la forteresse du Mont-Castre (Hill 122), point dur de la ligne de défense allemande "Mahlman". Il faudra neuf jours de combats acharnés pour s'emparer définitivement de ce lieu déjà historique depuis les guerres gallo-romaines.

red arrowRetour au début de la page

Saint-Germain-sur-Sèves • Seves Island


Photo D. Debailleux

Avant sa percée Cobra du 25 Juillet, le Général Bradley veut que l'ensemble de son attaque s'élance sur un terrain ferme et manœuvrable. Le marais de Gonfreville, Nay, Saint-Germain-sur-Sèves (Seves Island), Auxais, et Marchésieux n'offre pas cette qualité, loin s'en faut. Le 358e Régiment de la 90e reçoit la difficile mission de s'emparer des hautes terres de Saint-Germain. L'attaque lancée le 22 Juillet dans des conditions désastreuses contre le 6e Régiment Para Allemand se termine le lendemain en catastrophe. Une trêve accordée par les Allemands pour récupérer les blessés sera la petite étincelle qui permettra, bien des années plus tard, de nouer des liens d'amitié entre les anciens adversaires.

red arrowRetour au début de la page

Périers


Photo US Army

Périers, détruite lors des bombardements alliés des 8 et 13 Juin, sera libérée le 27 Juillet, après avoir été pilonnée par l'artillerie pendant les treize derniers jours de combat nécessaires à conquérir les quatre ultimes kilomètres. Aux 127 victimes civiles de Périers s'ajouteront les 1141 soldats Américains de la 90e Division Morts pour la France sur une parcelle de notre canton.

red arrowPériers en 1944
red arrowPériers d'hier et d'aujourd'hui
red arrowRetour au début de la page

La Fin

Monument 90e Div. Gué de la Petite Eau à Sèves
Photo Cottencin

Maintenant fer de lance de la 3e Armée du Général George S. Patton, la 90e va s'illustrer par des percées audacieuses menées par des officiers valeureux et des hommes aguerris. De Laval et Mayenne jusqu'au Mans, de la fermeture de la poche de Chambois jusqu'à Reims, des environs de Thionville aux Forts de Metz et Koenigsmaker, des traversées de la Moselle à celle de la Sarre à Dilligen, la Division progresse, perdant des milliers d'hommes. Ramenée à Bastogne lors de la contre offensive allemande de Décembre, traversant ensuite l'Allemagne, elle fera la jonction avec les troupes Soviétiques à Suscice, en Tchécoslovaquie, après onze mois de combat.

red arrowRetour au début de la page

Crédits


Photo du Monument de Périers,
dédié à la 90e Division US,
qui sera inauguré en l'an 2000

Maquette : Conception et réalisation D. Debailleux, P. Cottencin
Logo Normandy 44 : C. Levaufre & co

red arrowRetour au début de la page

tube.gifPage d'accueil / Homepagetube.gif
Document mis à jour le
© 1998-2003
Webmaster pour l'Association Normandy 44- 90e Division US