Assemblée Générale 1999
ASSOCIATION NORMANDY 44 - 90ème DIVISION US

Introduction

Mot de Bienvenue
du Président

Rapport Moral
du Secrétaire

Rapport Financier
du Trésorier

Résumé
Ouest-France

Résumé
Presse de la Manche

Où en sommes-nous ?

 


INTRODUCTION

La première Assemblée Générale de l'Association Normandy 44 - 90e Division US s'est tenue le Mardi 19 Octobre 1999, à 20 h 30, au Centre Civique de Périers.

En vue de cette première Assemblée Générale, nous avons invité par courrier :

Tous les autres, donateurs ou non, ont été conviés à assister à l'Assemblée, par voie de presse :


red arrowRetour au début de la page


MOT DE BIENVENUE DU PRÉSIDENT

Henri Levaufre
Henri Levaufre

Bonsoir et bienvenue à tous.

Le Président devrait être un homme heureux.
Souvent anxieux, mais c'est le lot de tous les responsables, soucieux d'aplanir les imprévus qui parsèment la vie d'une association active, mais réellement comblé par le travail réalisé en commun et les objectifs atteints, grâce à la persévérance dans l'effort de toute l'équipe.

La jeune Association Normandy 44 se porte fort bien.

A ma connaissance, mais cela se saurait, aucun membre de l'Association n'est parfait, mais ensemble nous formons un groupe compact, efficace, prêt à tout écouter mais aussi à tout dire et à aller jusqu'au bout des décisions prises.

C'est la raison qui nous a incités, lors de notre création, à ne pas envisager le renouvellement de nos Membres avant trois années. Pour la même raison, nous ne recrutons pas d'adhérents. Vous comprendrez que nous ne souhaitons pas voir dispersés nos efforts ou amoindrie notre détermination à réussir. Soyez sans crainte, vous aurez cependant la parole.

Notre premier objectif a été d'ériger un Monument à la mémoire des Libérateurs de 1944, et en souvenir de toutes les victimes. Nous sommes en train de réussir, et n'entendons en aucun cas ralentir notre action.

Le temps arrivera vite où toutes les personnes de bonne volonté seront les bienvenues pour la préparation des cérémonies d'inauguration, l'accueil des Vétérans et les multiples tâches qui gravitent autour de tels événements. Nous vous ferons signe.

La totalité des sommes collectées est affectée au Monument et aux dépenses qui y sont immédiatement rattachées (brochures, accusés de réception, courrier, téléphone, etc.). Plus tard, quand nous en aurons terminé avec ce qui est l'urgence primordiale, et que nos autres idées auront bien mûri, nous verrons quelle ouverture pourra être faite pour élargir le nombre de Membres.

Orwin Talbott***
Orwin Talbott***

Nous comptons dans nos rangs deux Vétérans de la 90e, le Lieutenant Général*** Orwin Talbott, qui fut blessé lors de la libération de Périers, et le Colonel Hamilton, blessé au Plessis-Lastelle (Beaucoudray) et de nouveau très grièvement atteint en Septembre 44, à Hayange. Tous deux m'ont demandé hier, par téléphone, de bien vouloir vous faire connaître leur satisfaction de participer à l'œuvre commune, et combien ils sont fiers des Français et plus particulièrement des Gens du Pays de Périers qui soutiennent un tel projet.

C'est à l'adresse du Colonel Hamilton qu'arrivent les chèques versés par les donateurs américains. Les sommes ainsi réunies sont versées sur notre compte local par l'intermédiaire de Madame Karen Taylor. Tout est ainsi transparent.

Karen Taylor
Karen Taylor

Parmi d'autres, deux personnes absentes ce soir travaillent ferme et presque dans l'ombre : il s'agit de Madame Karen Taylor, citée voici un instant ; Karen est Rédactrice en Chef du Magazine édité par l'Ambassade de France à Washington. Elle est notre précieux relais de l'autre côté de l'Atlantique. Notre "Relation Publique" aux Etats-Unis est une jeune femme, évidemment bénévole, souriante mais déterminée, et douée d'une efficacité remarquable. Vous ferez sa connaissance lors de l'inauguration.

Notes de François :

1. Merci beaucoup.

2. Il est impossible de citer tous les bénévoles, mais je tiens à remercier personnellement Christian qui assure une grande partie des traductions et de la relecture
L'autre travailleur discret est mon fils François. C'est lui qui a mis au point et réalisé notre site Internet http://assoc.wanadoo.fr/normandy44-90div.us/ Il y a consacré plusieurs centaines d'heures, prises sur les moments de loisir et de sommeil. Le travail qu'il a entrepris n'est jamais terminé, car il nécessite des mises à jour et des compléments permanents. Les Membres de l'Association ont pensé qu'en toute justice il méritait bien le titre de Membre Bienfaiteur. La récompense est là ; nous avons un site Internet original, bilingue Français/Anglais, déjà apprécié par plus de 2 600 visiteurs depuis le début de l'année. Vous y trouverez environ 110 pages de texte et d'images dans chacune des deux versions.

Patrick Cottencin
Patrick Cottencin

Il y a encore un autre personnage qui œuvre et que vous ne connaissez pas, c'est l'artiste qui réalise notre Monument. Il s'agit du sculpteur Patrick Cottencin, dont l'atelier est établi près de Chartres. Nous l'avons choisi afin de créer d'abord la brochure "l'Avenir d'une Mémoire" que vous avez reçue, et plus encore pour réaliser les statues de nos quatre soldats.
Les rapports entre un artiste qui a ses propres approches d'une œuvre, mais aussi ses contraintes, et un groupe d'amateurs qui sait ce qu'il veut mais dont les conceptions peuvent être difficiles à exprimer, ne sont pas toujours faciles. Nous nous réjouissons que la bonne harmonie, indispensable pour cette œuvre en commun, se soit installée entre nous. Le résultat de l'une de ses études est devant vous. Ceci est le buste du Sergent Tullio Micaloni, chef de char, tué au bord de la Sèves à la Carrière-Hausley le 26 Juillet 44.
Dans un mois nous aurons les quatre bustes.

Notre secrétaire Bernard Scarpa va dans un instant vous faire le bilan moral de l'Association. Il exposera aussi les projets qui nous tiennent à cœur, et pourquoi pas des idées nouvelles. Ensuite notre méticuleux trésorier Bernard Le Grandois vous exposera le bilan financier. Il faut admettre que le nombre et la qualité de vos dons ont rendu sa tâche plus agréable.

Nous aurons enfin une discussion en commun, pendant laquelle nous nous efforcerons de répondre à vos questions.

Imaginez un instant l'émotion des quatre familles américaines, le 4 Juin prochain, lorsque nous dévoilerons le monument. Les frères, les sœurs, les enfants, reverront tel qu'il était, celui qui les a salués une dernière fois avant de partir pour mourir en Europe.

Richard, Andrew, Virgil et Tullio et les milliers d'autres qu'ils représentent, grâce à vous, vont un peu revivre et en tous cas leur mémoire sera préservée.

Richard E. Richtman
Richard E. Richtman

Andrew J. Speese
Andrew J. Speese

Virgil J. Tangborn
Virgil J. Tangborn

Tullio Micaloni
Tullio Micaloni


Je vous remercie de votre attention, mais aussi bien sûr de vos dons qui vont permettre de concrétiser notre devoir de Mémoire.


red arrowRetour au début de la page


RAPPORT MORAL DU SECRÉTAIRE

Bernard Scarpa
Bernard Scarpa

Mesdames, Messieurs,

Quelques mots tout d’abord pour vous remercier d’avoir répondu nombreux à notre invitation. Notre Association a besoin d’encouragements. Votre présence ce soir en est un.

Je suis chargé d'excuser les absences de :

Je voudrais saluer la présence parmi nous du Docteur Lecerf, Maire de Périers et Président de la Communauté de Communes, qui est aussi l'un des nos deux Présidents d’Honneur. Comme l’a dit tout à l’heure Henri Levaufre, vous comprendrez que le second Président d’Honneur, le Général américain Orwin Talbott, domicilié à Washington, ne soit pas parmi nous ce soir (je rappelle pour mémoire que le Général Talbott était, à l’heure du Débarquement, Capitaine, commandant une Compagnie de la 90e, et blessé à Périers le 26 Juillet 1944).


Pour ouvrir ce rapport moral, le premier dans l’histoire de notre jeune Association, je vous invite à faire un pas en arrière, à opérer en quelque sorte un retour aux sources pour mieux comprendre nos motivations et nos ambitions.

Nous sommes le 23 juin 1998. Ce soir-là, après une réunion, notre ami Henri Levaufre, qui n’est jamais à court d’idée ou de projet, rappelle un peu à la cantonade qu’il serait grand temps d’entreprendre quelque chose de concret à Périers pour rendre hommage aux combattants américains de la 2e Guerre Mondiale sur le sol normand, en particulier à ces Rudes Gaillards de la 90e Division qui ont libéré notre cité le 27 Juillet 1944, après avoir débarqué à Utah-Beach les 6, 7 et 8 Juin.

Au cours des terribles affrontements qui ont marqué sa progression, la 90e Division a subi des pertes énormes :

J’espère que vous me pardonnerez ces chiffres, mais il était indispensable de les rappeler. Les chiffres sont implacables et donnent une idée de l’ampleur du sacrifice.

Devant un tel bilan, comment alors refuser d’admettre qu’il est du Devoir de Périers et des Prisiais de sceller à jamais dans la mémoire des hommes et dans celle du temps qu’il s’est passé ici des choses inoubliables ? Comment refuser d’admettre que le sacrifice de ces gens, capables de quitter leur Texas, leur Oklahoma ou leur Arizona natal, de monter dans des avions ou dans des bateaux, pour venir mourir à vingt ans chez nous, pour nous, que ce sacrifice est à respecter pour l’éternité ?


Notre Association, dénommée Normandy44-90e Division US, s’est donc constituée autour d’une poignée de personnes, sous la présidence de son initiateur, Henri Levaufre. Les statuts ont été déposés à la Sous-Préfecture de Coutances le 24 Août 1998. L’Association, régie par la Loi de 1901, a été insérée au Journal Officiel n° 37 du 12 Septembre 1998.

Pour vous présenter la composition du Conseil d’Administration, quelques images valent mieux qu’une énumération fastidieuse.

Lentement, l’idée d’un Monument commémoratif a germé. Au début simple stèle de granit marquée du TO, sigle de la 90e Division. Aujourd’hui, représentation réaliste, à l’échelle humaine, d’un groupe de quatre soldats, hors de toute attitude guerrière. Nous avons en effet refusé toute reproduction de combattants aux allures de "Rambo". Nous ne voulons pas donner à la jeunesse prisiaise l’image de la violence. Le Monument devra exprimer la souffrance et susciter le respect et le recueillement. Autre grande originalité : Le visage de chacun des quatre soldats représentera celui d’un GI ayant effectivement participé aux combats, et mort dans la région. Nous avons pris contact avec les familles de Tullio Micaloni, Andrew Speese, Virgil Tangborn et Richard Richtman, qui nous ont immédiatement donné leur accord et se sont déclarées honorées par cette proposition. Ces familles seront d’ailleurs présentes le 4 Juin 2000, lors de l’inauguration officielle.

Buste d'étude en plâtre
Buste d'étude en plâtre - © P. Cottencin - Novembre 99. Ne cherchez pas de ressemblance, il s'agit d'un visage anonyme.
Nous avons confié la réalisation du Monument à un sculpteur français, Patrick Cottencin, qui vit et travaille à Paris et en Eure-et-Loir. Patrick Cottencin possède toutes les qualités requises pour créer une œuvre majestueuse, dans l’esprit de ce que nous souhaitons. Son premier travail a été de réaliser une maquette du Monument, celle que vous voyez là. A plusieurs reprises, Henri, Bernard et moi nous sommes déplacés près de Chartres, pour suivre dans son atelier l’évolution du travail. Je crois pouvoir vous dire que nous n’aurons pas à regretter notre choix. La réalisation s’effectue en parfaite harmonie entre l’artiste et nous. Tout en gardant sa sensibilité et son regard de créateur sur l’œuvre, Patrick Cottencin cherche toujours à tenir compte de notre avis. Les bustes qui sont ici vous donnent une idée du travail en cours, ici une première étude, là une représentation plus avancée du tankiste Tullio Micaloni. Le Monument sera réalisé en résine de synthèse, matériau présentant l'aspect du bronze et d'une
solidité à toute épreuve.

Parallèlement à cela, il nous fallait faire connaître notre projet. Nous avons donc très vite ouvert un site sur Internet, développé par notre Webmaster François Levaufre. Je voudrais le remercier publiquement pour le travail exceptionnel de qualité, de persévérance et de créativité, accompli dans la réalisation et la mise à jour permanente de ce site. Grâce à ce site, qui offre des dizaines de pages à compulser, le projet de Normandy 44 s’ouvre sur la planète entière. Mais pas uniquement Normandy 44, c’est Périers et le canton qui peuvent être découverts, aussi bien en France qu’aux Etats-Unis, ou n’importe où dans le monde, car nous avons ouvert des pages avec textes et illustrations sur le Pays de Périers, son histoire, ses ressources, son patrimoine naturel et bâti.

Il nous a fallu également concevoir une plaquette de qualité, celle que vous avez reçue, pour lancer la Souscription qui doit financer le Monument. Cette plaquette a été éditée en français et en anglais.
La Souscription marche très fort, tant en France qu’aux Etats-Unis. Nous avons envoyé plus de 1 700 plaquettes et recueilli près de 450 réponses. Un symbole peut-être, notre premier souscripteur est un Vétéran de la 90e, le Lieutenant-Colonel Edward Hamilton, qui est aussi membre de notre Conseil d’Administration. Bernard Le Grandois vous donnera tout à l’heure tous les détails sur l’état de nos finances, mais ce n’est pas dévoiler des secrets de trésorerie de dire que quelques souscripteurs, anciens combattants ou non, séduits et émus par le projet, ont envoyé des chèques substantiels, que le Musée des Troupes Aéroportées de Sainte-Mère-Église nous a accordé un soutien financier de 10 000 F, que l’Office National des Anciens Combattants nous a octroyé une subvention de 10 000 F, que des communes (toutes celles qui ont été libérées par la 90e Division ont été sollicitées) ont répondu positivement, des communes de la Manche, mais aussi de la Meuse ou de Meurthe-et-Moselle par exemple. Nous espérons que le Crédit Agricole, lui aussi sollicité, répondra à notre attente. Autant de partenaires qui, en répondant à nos sollicitations, témoignent de la valeur du projet et de l’intérêt qu’ils lui portent. Nous avons eu d’autres témoignages, d’autres encouragements de la part de personnes qui n’ont pas l’habitude de s’engager à la légère dans leurs déclarations. Permettez-moi de citer, entre autres, le Député Alain Cousin, Vice-Président du Conseil Général de la Manche, qui déclare que "ce projet est digne du plus grand intérêt et doit être soutenu" ; Monsieur Jean Le Garrec, ancien Ministre, Président de la Commission de la Culture, des Affaires Sociales et de la Famille à l’Assemblée Nationale, venu lui aussi visiter notre local d’exposition du Parc Tollemer "C’est un beau projet, propre à mettre en valeur le sacrifice des combattants américains, à faire de Périers un lieu de pèlerinage pour les Vétérans et leurs familles, et à donner à la cité un cachet historique que beaucoup lui envieront". Ou encore notre Maire et Président de la Communauté de Communes Didier Lecerf pour qui "le projet de Normandy 44 va tout à fait dans le sens de l’image que la Municipalité veut donner de Périers, une ville attachée à son histoire et porteuse de grands espoirs pour l’avenir".

Tout ceci, bien entendu, n’est pas de l’auto-satisfaction, mais seulement l’expression de témoignages officiels qui renforcent notre volonté d’aboutir. Ce projet, nous le portons en nous comme on porte un enfant, et nous n’aurons de satisfaction que lorsqu’il trouvera sa concrétisation, et qu’il fera de notre ville une étape privilégiée sur la route du tourisme historique départemental.

Je ne dois pas oublier de vous dire que parallèlement à la réalisation de ce Monument, un ouvrage sur la 90e Division est en cours de rédaction, sous la plume de notre Président Henri Levaufre. Ce livre sera, lui aussi, édité en français et en anglais.

Et ce n’est pas tout… Avec le concours de la Municipalité de Périers et celui de la Communauté de Communes, le projet a pris une autre dimension : sur le projet de Monument proprement dit vient se greffer la création d’un Lieu de Mémoire dans l’ancienne gare réhabilitée. Ce lieu abriterait tous les documents relatifs à la 90e Division et accumulés par Henri Levaufre en quelque 35 années de recherches. De ce Lieu de Mémoire partirait également ce que nous appelons l’Allée du Souvenir, c’est à dire une avenue qui suivrait l’ancienne voie ferrée transformée en chemin de randonnée, et plantée de 127 arbres, en mémoire des 127 victimes civiles des bombardements de Périers des 8 et 13 Juin 1944. Nous pourrons en reparler plus en détail tout à l’heure si vous le souhaitez.

Pour terminer, comme toutes les idées sont faites pour évoluer, nous allons vous en proposer une autre. Ce Monument, nous l’avons dit, aura la charge de remplir une mission auprès de la population prisiaise, celle de rappeler en permanence le sacrifice des combattants américains. Mais cette mission ne sera vraiment complète que si elle rend également hommage à la souffrance des civils, aux gens d’ici, comme dirait Gilles Perrault, marqués dans leur chair et leurs biens par les années de guerres et d’occupation. Notre mémoire doit unir dans le même souvenir et dans le même hommage respectueux les militaires et les civils. C’est pourquoi nous verrions bien, à quelques pas du groupe des combattants US, un homme, un Normand, accablé, assis sur un bout de ruines. Jouant près de lui, une petite fille, insouciante, et qui elle, représenterait l’avenir, la liberté, la vie tout simplement. Notre Association est prête à engager la dépense supplémentaire pour apporter au Monument ce complément qui nous paraît indispensable, à condition bien entendu que les souscripteurs continuent à se manifester pour remplir les caisses de notre trésorerie. Ainsi, comme me l’a un soir suggéré Claude Pasturel, le Monument ne serait plus seulement celui de la 90e Division, mais celui du Souvenir et de l’Espoir. Je vous remercie de votre attention.

red arrowRetour au début de la page


RAPPORT FINANCIER DU TRÉSORIER

Bernard Le Grandois
Bernard Le Grandois

Rapport financier de Bernard Le Grandois

Total des recettes au 18 Octobre 1999

282.107,10 F

Total des dépenses

147.309,38 F

Bilan positif

134.797,72 F

Le rapport est accepté à l'unanimité.

Quelques chiffres :

red arrowRetour au début de la page

tube.gifPage d'accueil / Homepagetube.gif
Document mis à jour le
© 1998-2003
Webmaster pour l'Association Normandy 44- 90e Division US