L'ASSOCIATION "NORMANDY 44"
90ème DIVISION US

Historique

Le Mot du Président

Notre Premier Objectif

Nos Buts

Les Statuts

Le Journal Officiel

Qui Sommes-Nous ?

Où en Sommes-Nous ?

Jim Clark à Saint Sauveur Lendelin - Photo Bettmann
Jim Clark embrassé par des civils
à Saint-Sauveur-Lendelin.
Photo Bettmann

Historique

L'Association NORMANDY 44 - 90ème Division US est née un soir de Juin 1998, le 23 exactement, de la volonté d'une poignée de personnes séduites par le projet présenté par Henri Levaufre, représentant en Europe de cette unité d'élite américaine qu'était la 90ème Division, celle qui libéra Périers le 27 Juillet 1944.
Disons tout de suite que l'initiative en revient totalement à Henri. Le 19 Février 1998, lors d'une réunion, il nous avait déjà fait part de son projet :

" Créer une association dont le premier objectif serait de construire un Monument à la mémoire des GI's de la 90ème Division."

Elle a pour buts de pérenniser le souvenir du sacrifice de ces soldats sur le sol européen au cours de la Seconde Guerre Mondiale, d'exprimer la reconnaissance des populations libérées, d'entretenir l'amitié entre la France et les États-Unis et d'assurer l'accueil des Vétérans et de leurs proches.

red arrowEn savoir plus
red arrowRetour au début de la page


Henri Levaufre, Président de l'AssociationLe Mot du Président

Périers le 22 Février 2000

Le moins que l'on puisse dire est que cette rubrique est loin d'atteindre son point de saturation. L'An 2000 est déjà bien entamé ; cependant, je souhaite à tous qu'il vous apporte ou conserve la bonne santé et un peu de bonheur.

Notre site Internet, qui recevra aujourd'hui son 5150e visiteur, s'étoffe chaque jour davantage. Nous avons acquis le nom de domaine www.normandy44.com qui nous permettra de couvrir de nombreuses autres rubriques, telles que recherche de personnes ou de témoins. Depuis quelques mois, nous recherchons en particulier des membres du 508th Fighter Squadron, amis des Lieutenants Bert Espy et Ben Kitchens, tués lors de la collision de leurs P47 dont j'ai été témoin le 24 Juin 1944. Nous recherchons aussi les membres des missions de bombardement sur Périers des 8 Juin (BG 409) et 13 Juin (BG 391) dont nous possédons les archives officielles, mais connaissons peu de témoins y ayant directement participé.

L'efficacité de ce site Internet est incontestable ; nous avons reçu ou émis depuis le mois d'Août 1999 plus de 800 messages par e-mail. Notre effort de recherche et de réponse porte surtout sur l'aide aux Vétérans et à leurs familles ; que les autres nous pardonnent, les Français en particulier, mais il nous est impossible d'entreprendre des recherches à leur place. C'est un travail de longue haleine, de persévérance, d'innombrables heures de travail que nous ne pouvons physiquement assumer.

Toute notre attention est portée en ce moment sur la réalisation du Monument
qui sera inauguré le dimanche 4 Juin prochain à 12:00.

Buste d'étude en plâtre
Buste d'étude en plâtre - © P. Cottencin - Novembre 99. Ne cherchez pas de ressemblance, il s'agit d'un visage anonyme.
Le résultat de la souscription ouverte près des citoyens américains et français dépasse maintenant nos souhaits originaux. Il a en conséquence été décidé lors de notre Assemblée Générale de lui donner une autre dimension. Quatre soldats américains de la 90e Division US, tués à Périers ou ses environs en Juin ou Juillet 1944, sont représentés à taille humaine. La statue représente l'infirmier Virgil Tangborn portant secours au Sergent Andrew Speese blessé, qui tente de se relever. A leurs côtés, le soldat Richard Richtman veille et les protège. Derrière eux, le sergent tankiste Tullio Micaloni fait signe à son peloton de chars d'avancer. Nous le rappelons, nous avons fait tout ce qui est possible pour que les visages de ces hommes soient semblables aux visages réels de ces soldats tués près de chez nous. Leurs familles, qui ont participé à la collecte des informations et des photos nécessaires à ces reconstitutions seront présentes à l'inauguration. Nous savons que le moment du dévoilement du Monument sera un instant d'émotion intense pour tous et plus particulièrement pour ces quatre familles.

Il fallait aussi rendre hommage au courage et au sacrifice des femmes Prisiaises qui ont su faire face pendant quatre ans, parfois plus, aux nouvelles charges écrasantes et quotidiennes imposées par l'absence de leurs hommes.
L'éloignement de ces maris ou fils, souvent prisonniers de guerre dans de lointains Stalags, parfois engagés dans les Forces Libres, parfois aussi gisant encore sous les ruines de leur maison, avait laissé beaucoup de familles françaises dans un profond désarroi. Nous avons donc jugé opportun de représenter, à plusieurs mètres du groupe de GIs, une femme accablée, assise sur un tas de pierres, vestige des murs de sa maison. Près d'elle, un garçon d'une dizaine d'années, apercevant les Américains, tente d'échapper à sa mère et court vers eux. Cet enfant, seul élément joyeux de cette composition, symbolisera la Liberté et la Joie de Vivre retrouvées. Pour les Américains, ces "civils" pourront aussi être la mère et l'enfant qui attendent en vain à la maison, le mari ou le Papa qui ne reviendra jamais.

Vous constaterez que nous n'avons pas été tentés de célébrer La Guerre mais bien de magnifier ceux qui en ont souffert et de perpétuer leur mémoire, quels qu'ils soient.

L'approche de la date d'inauguration impose un suivi des visiteurs et invités potentiels, de leur logement, de la préparation des détails de la cérémonie qui ne sont plus vraiment des détails. La Ville de Périers qui couvre l'ensemble des Trois Jours de Fête a ses propres obligations avec d'autres organisations et associations. Tout ceci se règle dans la plus grande amitié mais tous les problèmes - et ils sont multiples - doivent cependant trouver leurs solutions. Certains groupes travaillent sur le logement et l'intendance, d'autres sur le programme des cérémonies, d'autres encore sur la rétrospective de Périers depuis les temps préhistoriques jusqu'à l'An 2000, en passant par le Moyen âge, la Révolution Française, les deux grandes guerres, les bombardements de Périers et la Libération. L'animation du vendredi sera le résultat d'un travail d'équipes d'amateurs locaux soutenus par des professionnels avertis.

Périers vivra donc trois jours de fête, trois jours de réjouissances et de grande émotion. Le point d'orgue sera l'inauguration du Monument. Le sculpteur Patrick Cottencin a quitté les environs de Chartres et œuvre maintenant près de Paris. Chaque mois, nous lui rendons visite et suivons l'évolution de son travail. Le Monument des Quatre Braves sera mis en place dans les derniers jours de Mai mais aucune image définitive n'en sera montrée avant son inauguration.

Une partie des invitations officielles est lancée, nous n'annoncerons la liste des personnalités qu'après confirmation de leur part. Le Commandant en Chef de l'Armée des Etats-Unis en Europe nous a laissé entendre qu'il assurait la présence d'une musique militaire et d'une garde d'honneur. L'unité héritière de la Vieille 90e, le 90th Regional Support Command, actuellement cantonnée à Little Rock, Arkansas, enverra sans doute une belle délégation. Les Vétérans aussi et surtout seront présents, une centaine d'entre eux a déjà réservé sa place ; ils n'ont plus vingt ans mais ils viendront. Ils feront le voyage soit en groupe organisé, soit séparément. De nombreux enfants et petits-enfants les accompagneront, ce sera l'une des dernières occasions pour les jeunes, d'entendre de la bouche de l'aïeul, sur place, ce qu'était la réalité des combats de 44.

Au milieu d'eux, nous rencontrerons le groupe particulier que formeront les familles de nos Quatre Braves : Richard, Andrew, Virgil et Tullio, ces jeunes hommes qui reposent au cimetière de Colleville. Eux n'ont pas eu le temps de réaliser une vie, d'élever leurs enfants ni de vieillir.

Stimulés par de bonnes volontés, encadrés par un professeur enthousiaste, seize élèves d'une classe de 3e du Collège de Périers ont "adopté" les quatre familles des soldats du Monument et sont en contact permanent avec elles. En Juin, ces jeunes exposeront toutes les informations recueillies près de "leurs" familles et participeront à l'inauguration.

Ces journées de Juin 2000 vont, sans nul doute, marquer la vie de Périers. Vous en trouverez le Programme dans le notre site Internet. Il sera mis à jour au fur et à mesure des confirmations reçues.

Je vous remercie de votre patience et de votre bienveillance.

Henri G. Levaufre, Président.
http://www.normandy44.com/


red arrowLes messages précédents
red arrowRetour au début de la page

Notre Premier Objectif

Le premier objectif de l'Association Normandy 44 - 90e Division US est la construction à Périers d'un Monument Commémoratif en hommage aux Soldats Américains de la 90e Division.

Notre objectif : un monument

red arrowOù en sommes-nous ?
red arrowRetour au début de la page

Nos Buts

NORMANDY 44 - 90ème Division US s'est donné pour buts :

red arrowRetour au début de la page

Les Statuts

Les statuts ont été déposés à la Sous-Préfecture de Coutances (Manche) le 24 Août 1998.

red arrowLes statuts en détail
red arrowRetour au début de la page


Le Journal Officiel

L'Association, régie par la loi du 1er Juillet 1901, est enregistrée sous le numéro 0503003297.
Elle a été inscrite au Journal Officiel n° 37 du 12 Septembre 1998.

red arrowEn savoir plus
red arrowRetour au début de la page

tube.gifPage d'accueil / Homepage tube.gif
Document mis à jour le

© 1998-2003
Webmaster pour l'Association Normandy 44- 90e Division US